Associations/Implication


L’Assemblée générale annuelle, c’est demain!

C’est le moment qui est offert à tous les membres, tant individuel qu’associatif, pour s’exprimer et en connaître plus sur la Confédération.  L’exécutif va donc présenter son plan directeur (les orientations qu’il compte prendre cette année), les états financiers de l’année dernière et son plan spécial pour le Laissez-passer d’autobus (LPU).

C’est un rendez-vous à ne pas manquer!

  • 22 septembre
  • Ouverture des porte à 11h30
  • Début de la rencontre à midi exactement
  • Pour l’ordre du jour : http://www.cadeul.ulaval.ca/cadeul/?Assemblee

L’Assemblée générale annuelle est le moment pour tous les membres, tant individuels et qu’associatifs, de s’exprimer sur les enjeux qui les touchent. C’est en Assemblée générale que le plan directeur, qui définit les orientations de la CADEUL pour l’année, est adopté. Aussi, les états financiers vérifiés et le rapport des vérificateurs externes seront présentés et reçus.
Il est important d’être présent à l’Assemblée générale afin d’exprimer sa voix et de s’informer sur la santé financière de la CADEUL.  Après tout, la confédération est là pour VOUS.

Soyez-y!

Mercredi le 22 septembre 2010 à 11h45 dans l’atrium du pavillon Charles DeKonninck

Cliquez ci-bas pour voir l’ordre du jour de la séance.
(more…)

La confédération des associations d’étudiants et d’étudiantes de l’Université Laval (CADEUL) a maintenant un nouvel exécutif. Élus cet après-midi, les nouveaux exécutants entrent officiellement en fonction, et ce,dès maintenant.

Donc, pour l’année 2010-2011, l’exécutif élu de la CADEUL sera le suivant : Barbara Poirier à la présidence, Marylou Boulianne à la vice-présidence aux affaires internes, Paul-Antoine Cardin à la vice-présidence à l’enseignement et à la recherche, François Carbonneau à la vice-présidence aux affaires externes, Frédérick Clerson-Guicherd à la vice-présidence aux affaires institutionnelles, Justine Lecomte-Rousseau à la vice-présidence aux communications et Louis Frenette-Nolin à la vice-présidence aux finances.

Ce sera donc cet exécutif qui aura à relever les défis qui attendent les étudiants du premier cycle à l’Université Laval en 2010-2011. Nous leur souhaitons la meilleure des chances.

La CADEUL représente plus de 28 000 étudiants et étudiantes de premier cycle, ce qui fait d’elle le regroupement jeune le plus important de la région de Québec.

C’est avec plaisir que nous redémarrons le blogue CADEUL cette année! Cet outil de communication a l’avantage d’être caractérisé par son instantanéité, ce qui nous permettra, au fil des jours, de vous tenir aisément et rapidement au fait de notre quotidien à la CADEUL.

Précisément, la vie à la CADEUL, c’est quoi?!

Chaque jour, nous travaillons d’arrache-pied à améliorer la vie du campus et la condition étudiante en général. Nous produisons des documents, rencontrons des acteurs importants de l’administration universitaire, du milieu de l’éducation et du campus lavallois plus globalement, et ce, afin de vous proposer toutes sortes de projets, de campagnes politiques, de services et d’activités! Ce blogue, c’est un canal d’information direct que nous partageons avec vous. Restez à l’affût!

Votre association étudiante de premier cycle a plus que jamais besoin de vous! Nous vous invitons donc à vous y impliquer, et le premier pas est, bien sûr, de vous tenir informer de ce qui s’y passe. Nous espérons donc que vous deviendrez rapidement des habitués de ce blogue, que nous enrichirons pour vous tenir au courant de l’actualité étudiante. Nous attendons avec impatience vos questions et vos commentaires afin que vous alimentiez nos débats et que vous en suscitiez de nombreux autres!

Le statut de la femme a certainement évolué dans les dernières années. Mais pourrait-on déclarer que nous avons atteint l’égalité parfaite entre les sexes ? Sûrement pas ! Il reste beaucoup de travail à faire. On peut donc questionner la pertinence des nouvelles politiques du gouvernement Harper pour le Programme de promotion de la femme qui excluent maintenant de ses critères de financement la réforme du droit, la défense des droits et la recherche. Cette compression budgétaire représente 5 millions de dollars de moins pour les groupes et les organisations travaillant dans ce domaine.

À la suite de cette décision du gouvernement fédéral, l’Association Nationale Femmes et Droits (ANFD) a annoncé la fermeture de ses bureaux le 20 septembre dernier. Cette organisation à but non lucratif, qui existe depuis 1974, a comme mission d’intervenir sur le plan de la réforme législative pour réaliser l’égalité et le respect des droits humains des femmes. La fermeture d’un tel organisme est un coup dur pour la question d’égalité des sexes quand on sait que ce groupe a réalisé de grandes choses. Parmi leurs réalisations, comptons la rédaction des articles 15 et 28 de la Charte canadienne des droits et libertés, les amendements législatifs aux dispositions du Code Criminel sur l’agression sexuelle, et la législation portant sur le harcèlement criminel. On parle donc ici d’une grande organisation qui participe concrètement à l’évolution de notre société.

Si un groupe d’une telle envergure n’a plus sa place au Canada, on peut se demander jusqu’où pourra nous mener ce gouvernement conservateur qui possède dans son équipe une ministre prétendant que les femmes ont atteint l’égalité au Canada! Chère Madame Beverley J. Oda, vous ne vivez sûrement pas dans le même monde que toutes les canadiennes!!! Les politiques à caractère social ne sont définitivement pas dans les priorités de ce gouvernement.

Comment peut-on seulement concevoir de se débarrasser des groupes d’aide et de soutien aux minorités et aux démunis? Pourquoi diminuer l’investissement dans la lutte pour l’égalité entre les êtres humains ? Voici deux bonnes questions à se poser et à débattre en tant que citoyen!

Pour plus d’informations, consultez leur site Internet : http://www.nawl.ca/ns/fr/index.html.

Si vous doutez de la pertinence de ce groupe, consultez leur document intitulé “L’importance de financer les groupes de femmes”, dans l’onglet “En vedette”. Aussi, vous pouvez lire leur communiqué de presse mis en pièce jointe!
Solidairement vôtres,

Karine et Édith

Communiqué de Presse ANFD

Bonjour à tous,

Je profites de cette tribune pour lancer un appel à tous. Vous devez savoir comme moi que notre campus à une population étudiante de premier cycle surpassant les 28 000 individus. Dans cette communauté qu’est l’Université Laval, on retrouve un peu plus de 80 associations étudiantes (… 82 pour être exact). Chacune de ces associations tentent de vous représenter du mieux qu’elle peut dans les différentes instances de l’université. Plus encore, ces associations font preuve d’un enthousiasme des plus fou, pour organiser des activités à caractère socio-culturelle, dans le but d’animer votre passage à l’université.

Vous ne comprenez pas encore le but de mon message?

Et bien oui, je vous lance un appel à l’implication. Outre le fait de représenter les étudiants de votre programme ou faculté, l’implication étudiante est reconnue pour être un milieu très formateur. Que vous aimiez les “party”, la politique, la pédagogie, etc., les associations étudiantes vous permettent de mettre en application vos connaissances, et même d’en acquérir de nouvelles. Personne n’est inutile quant il est question de s’impliquer. Chaque individu peut amener sa vision des dossiers et projets, et faire en sorte qu’il rejoigne plus d’étudiants.

Outre le côté formateur, l’implication étudiante vous offre la chance de développer des contacts sociaux. Le simple fait de côtoyer des personnes ayant des intérêts communs, vous permets d’échanger sur une multitude de sujets. Plusieurs personnes impliquées vous le diront, les amitiés qu’ils ont créé en s’impliquant sont celles qui marquent le plus. Pas besoin de donner 40 heures par semaine, juste le fait de se présenter aux rencontres de votre association, que se soit l’assemblée générale ou une réunion d’un comité, suffit amplement pour vous faire remarquer.

La prochaine fois qu’on vous invitera à une rencontre de votre association, ne dites pas non… prenez le temps de voir si les sujets vous semblent importants et intéressants. Vous pourriez être surpris.

Bonne implication!

Fadi

« Page Précédente